La Pleine Lune du 2 janvier 2018

Allô Allô Mercure

Par Jacqueline Boilot

 La Pleine Lune du 2 janvier 2018

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Cancer / Capricorne à 11° 38

Pour la Lune, le degré sabian du Cancer nous dit :

« Une Chinoise s’occupe d’un bébé, réincarnation d’un grand enseignant »

Portraits chinois | Cuk.ch

Dominante : Révélation de ce qui est potentiel dans son sens le plus profond.

Pour le Soleil, le degré sabian du Capricorne nous dit :

«  Un livre illustre de sciences naturelles dévoile des aspects peu connus de la vie »

 

Dominante : capacité d’explorer des domaines et d’en découvrir des lois.

Le degré précédent du Cancer mettait en scène un clown, symbole de la capacité de « critiquer » et de se moquer … Cette fois, le symbole force à voir au-dessus des apparences et essaie de découvrir le sens caché de chaque personne et de chaque évènement. Mais pour découvrir la potentialité occulte en question,  il faut avoir une vision holistique, haute et large, ce qu’on peut appeler « clairvoyance ». Si le clown/caricaturiste du degré précédent doit développer une vision spéciale qui lui permette d’extraire les caractéristiques marquantes de la personnalité extérieure, le clairvoyant, lui, en voit le sens essentiel.

Dans le laboratoire ou salle de lecture du degré du Soleil, on insiste sur l’acquisition d’une connaissance étendue, sur la satisfaction de la curiosité intellectuelle. Et c’est la fonction essentielle de l’homme que de devenir pleinement conscient de tous les processus de la vie sur terre.

(extrait des Degrés Symboliques de Dane Rudhyar)

 

Une Pleine Lune le 2 janvier 2018 à 2 h 25 TU

(3 h 25 en France)

ascendant 6° Scorpion pour Paris

La Lune est chez elle en Cancer

dans une position essentielle

puisqu’elle est la pointe d’un cerf-volant

dont les ailes reposent sur Mars et sur Neptune

Le Soleil, tête du cerf-volant, leur est donc sextile.

Le même jour :

Uranus reprend sa marche directe visant le Taureau

pour une première entrée en mai.

La Pleine Lune offre un éclairage maximum  (propice à révélations bien entendu !) d’un commencement qui a eu lieu 14 jours plus tôt à la Nouvelle Lune lors du dialogue entre le Soleil (le conscient) et la Lune (l’inconscient) … Ce moment de Pleine Lune est un moment où la lucidité est plus grande, où la prise de conscience peut se faire par rapport à quelque chose qui a été initié à la Nouvelle Lune ; mais c’est le moment où le Soleil s’oppose à la Lune. Ce sont nos motivations conscientes (ici le Soleil en Capricorne et sa vie sociale) qui sont face à nos désirs inconscients (ici la Lune en Cancer et l’intimité). Elle est plus fortement ressentie si son axe touche un axe important du thème natal, mais elle est valable pour tous en fait, consciemment ou inconsciemment.

C’est une Pleine Lune dans l’axe Cancer /Capricorne

C’est un équilibre à trouver entre la sensibilité personnelle (Cancer) et le sens des responsabilités (Capricorne). On pourrait dire aussi : entre le repli sur soi et sa participation sociale.

On pense aussi à un défi de maturité à relever en débusquant les attitudes infantiles qu’on peut avoir, et en détricotant les mémoires émotionnelles liées au manque de sécurité.

Et c’est très fort !

Quel amas en Capricorne !

… ce qu’on appelle un « stellium »  (amas de 4 planètes au moins) : Saturne, Vénus, Soleil, Pluton, … et les Lunes Noires.

Or cet amas est opposé à la Pleine Lune, des oppositions qui sont la tige centrale d’un magnifique cerf-volant dont le support est un Grand Triangle d’Eau avec Neptune, Lune et Mars auquel s’accroche Jupiter.

Cet amas en Capricorne, tête du cerf-volant, est la motivation principale : c’est un besoin absolu d’une attitude sociale ou professionnelle, ou culturelle, irréprochable, même si elle est un peu rigide.

Vénus s’approche de plus en plus du Soleil ; elle prépare sa conjonction supérieure qu’elle fera le 9 janvier. Qu’avons-nous réalisé depuis leur conjonction inférieure du 25 mars 2017 ? En fonction des maisons touchées en natal, quel chemin a-t-on parcouru depuis le printemps dernier, sur le plan relationnel, affectif et sentimental ? Quelles valeurs nouvelles a-t-on introduites dans notre vie dont on peut sentir le résultat aujourd’hui ? …  Conjonction d’autant plus puissante aujourd’hui qu’elle se fait sur Pluton à 19° du Capricorne (ce sera un point fort du mois de janvier) ; conjonction d’autant plus puissante qu’elle vient après les six mois qu’a duré la conjonction Saturne / Lunes Noires qui nous a obligés à traverser des ombres qui ont forcément provoqué des remises en question par rapport à des schémas générationnels qu’on avait faits nôtres. Renoncement à quoi ? … Douleurs ? … Sentiment de culpabilité par rapport à un manque d’Ame générationnel ? … Sentiment de manque ou de solitude ? …. Les Lunes Noires s’éloignent, on va retrouver un peu de sérénité.

En face de cet amas en Capricorne, la planète de queue, seule, la Lune  en Cancer canalise toutes les énergies pour nous permettre d’affirmer nos propres valeurs, avec une volonté de générer des émotions chaleureuses, intimes, douces et bienveillantes. Mais saura-t-on faire le lâcher-prise indispensable ?

L’une des ailes du cerf-volant, Neptune en Poissons, approuve car il ne reçoit que des aspects harmoniques (du Soleil, de la Lune, de Vénus, de Mars et de Jupiter)  et son récent carré à Mercure rétrograde a pu être un libérateur d’illusions.

L’autre aile, Mars/Jupiter en Scorpion, est aussi harmonique, mais en carré à l’axe des Nœuds Lunaires. Les freins qui en résultent donnent l’occasion de s’interroger encore sur la portée de nos actions ou de nos réactions (avec Mars) pour s’affirmer et trouver sa vraie dimension sociale (avec Jupiter). Il ne s’agit pas d’accroître sa richesse matérielle, mais d’affirmer une  participation sociale adulte …. sans attendre forcément de récompense.

Juste avant Noël, Saturne est entré en Capricorne.

Définitivement.

Même pendant sa prochaine rétrogradation, du 18 avril au 6 septembre, il ne revient pas en Sagittaire : il est chez lui, pour deux années, et il prépare sa prochaine conjonction avec Pluton. Je parle forcément dans l’Agenda 2018 de L’IMPACT ÉNORME de cette triple conjonction (puisque Jupiter rentrera dans la danse) qui se fera sur toute l’année 2020 :

Conjonction Saturne Pluton en janvier 2020

Conjonction Jupiter Pluton en avril / juin / novembre 2020

Conjonction Jupiter Saturne le 21 décembre 2020 … à 0° du Verseau.

Ce Saturne est plutôt harmonique sur 2018 : en quintile décroissant (288°) avec Neptune,  il nous branche sur une sensation  de protection apte à libérer une confiance intérieure positive.

En fin d’année 2018, il démarre un bel aspect avec Uranus (252°) qui nous prépare sur 2019 à la vision nouvelle des structures politiques, sociales, morales, proposées par la conjonction de 1988.

Nous ne pouvons pas encore savoir ce que Saturne nous offrira en 2020, mais nous avons les deux années qui viennent pour préparer ce carrefour à venir ; il sera ce que nous en ferons à partir d’aujourd’hui. Avec le Cancer en face, on peut se sentir dans un flou total : c’est dur pour le Capricorne de sentir que la mouvance du monde extérieur est due à la maîtrise d’une Lune qui a des contours tellement changeants.

* Est-ce que ce sera une ambition démesurée qui risque de couper de son émotionnel familial ?

* Ou bien à l’inverse un pessimisme déconcertant qui empêchera de se responsabiliser ?

* Ou bien tout simplement un équilibre à trouver pour s’élever socialement mais avec une ouverture de cœur et un investissement authentique dans sa vie relationnelle qui permettra d’accepter ses émotions tout en respectant ses propres besoins et les besoins de l’Autre ? … avec des relations d’Âme à Âme.

Le jour de cette Pleine Lune du 2 janvier, Uranus reprend sa marche directe

à 24° 34 du Bélier

Uranus, le pourfendeur de l’inertie et des vieilles peurs !

Quel défi va-t-il nous proposer dans la maison qu’il transite dans notre thème ? …  De quelle phase de notre vie veut-il nous signifier la fin ? … Avec lui c’est le changement, et on a plutôt intérêt à ne pas faire le gros dos pour résister ! … car au final, c’est bien une nouvelle Vie qu’il veut faire émerger, plus conforme à ce qu’on est.

Uranus est libératoire. Mais on n’en prend pas conscience tout de suite … et on freine autant qu’on peut ! … Il vit ses derniers mois en Bélier ; il n’a rien fait d’autre pendant ces 7 années que de nous inciter à affirmer notre individualité pour viser sa prochaine entrée en Taureau  ( = exploiter et concrétiser à la force du poignet, les nouvelles idées qu’il a initialisées en Bélier).

Mais c’est tellement difficile pour nous de l’entendre, qu’il reviendra chercher une nouvelle impulsion en Bélier entre novembre 2018 et mars 2019  pour nous insuffler un peu plus notre désir d’avancement individuel  … ce qu’on appelle aussi notre petit génie !

Conclusion

2 + 1 + 2018  =  2 + 1 + 2  =  5 … Le Pape

Résultat de recherche d'images pour "le pape carte tarot"

Comme la première Pleine Lune de 2017 !

En dehors de toute connotation religieuse, le Pape est d’abord un Rassembleur. C’est un Guide, un Maître, un enseignant. On peut compter sur lui. Après la Papesse qui est plutôt accumulation de savoir, et porte son livre sur les genoux, le Pape transmet son savoir, sans livre. Il bénit. Il est là pour faire évoluer le mental, et indiquer le Chemin vers une dimension idéale. Il est chargé de réconcilier, d’unir, de pardonner, d’aider à un développement spirituel.

C’est un Sage qui connait bien les règles du jeu de la vie, et qui vient nous dire qu’il est temps de faire face aux obligations et d’assumer ses responsabilités.

On reconnait bien là, le Capricorne !

Une vision humaine, ici la mienne, est forcément faillible. Et je sais que beaucoup d’entre nous, sont actuellement dans la tristesse, parfois dans la douleur. Ou bien, tout simplement, ils sont sur un quai de gare, sans être encore très sûr du train dans lequel ils ont envie de monter.

Mais l’astrologie nous enseigne que la plupart des cycles de planètes lentes sont en phase décroissante :

Jupiter / Saturne (nouvelle conjonction en 2020)

Jupiter / Uranus

Jupiter / Neptune (nouvelle conjonction en 2022)

Jupiter / Pluton (nouvelle conjonction en 2020)

Saturne / Uranus

Saturne / Neptune

Saturne / Pluton (nouvelle conjonction en 2020)

Ce que ces planètes veulent nous dire : il n’est plus temps de rester dans nos bonnes vieilles structures socioculturelles même si elles nous apportent la sécurité.

La Nouvelle Lune du 18 décembre dans laquelle on est encore, nous demandait de sculpter notre Vie, de la ciseler en lui retirant toutes ces ombres accumulées au fil des générations précédentes et dont portons encore les stigmates dans notre inconscient collectif.

Oui, c’est dur

Oui, c’est triste de quitter nos vielles pelures ; elles étaient confortables et on les connaissait  bien. Mais si on y réfléchit un peu, elles étaient lourdes de mémoires qui nous empêchent d’évoluer.

Aujourd’hui, une Nouvelle Lumière nous habite qui demande aux planètes sociales, Jupiter et Saturne, de viser le premier degré du Verseau fin 2020 … un peu comme des préliminaires au prochain changement d’Ère :

Il nous est demandé de quitter les terres protectionnistes et sécuritaires de L’Ère des Poissons pour nous tourner vers l’Ère du Verseau, et avancer vers une liberté habillée d’autonomie. Toutes les crises que nous traversons ne sont que les significateurs de la pression grandissante de systèmes de pensée qui ont de plus en plus peur de perdre leur pouvoir.

Les éclipses  (les deux prochaines sont pour janvier et février) nous aident à sortir les fantômes du placard. Car, ne sommes-nous pas testés, finalement, dans cette marche vers notre dimension d’Homme qui dure depuis des millénaires ?

Il y a longtemps, vraiment très très longtemps, nous étions faibles et vulnérables. Nous marchions à quatre pattes, dans l’obligation de nous protéger, face à des espèces plus fortes. Et puis un jour, l’un d’entre nous, appelons-le Orrorin  (aurait-il été Verseau ?) s’est levé et a marché sur deux pattes …. Il a osé le faire avec une audace inouïe …

C’était il y a six millions d’années

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – janvier 2018

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer l’auteur, la source et l’université NOMADE DE LA.V.S.D.LE.I. https://colibrijoyeux.wordpress.com/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :