LA MÉCANIQUE DE L’ARGENT DANS LE POUVOIR ET LE PROFIT PERSONNEL

LA MÉCANIQUE DE L’ARGENT DANS LE POUVOIR ET LE PROFIT PERSONNEL

 

« Complotiste » est un mot à la mode, utilisé telle une injure envers une personne dont ses propos dérangent ‘’ l’ordre établi ‘’.

Traiter quelqu’un de complotiste devient aujourd’hui le moyen de vouloir couper court à la discussion par faute d’argument ou refus de remettre en question une pensée de propagande, une pensée conditionnée, refus de réfléchir pour développer une observation différente de l’observation généralement admise par habitude ou par ignorance.

« Complotiste » devient synonyme, au mieux de ‘’connard ‘’ ou au pire de ‘’ fasciste ‘’.

Le « complotiste » est selon ses partisans, celui qui voit des complots partout, qui les dénonce et donc qui conspirerait contre l’État.

Le « lanceur d’alerte » serait alors le cousin du « complotiste » ;-).

Qu’elle est au fait la définition du complot ?

Un complot est une action menée secrètement pour porter atteinte à l’intégrité ou à la vie d’une personne, d’un groupe de personnes, ou d’une (des) nation(s).

Est-ce être « complotiste » que de dénoncer les pratiques existantes au sein de la politique, de la finance, des lobbying industriels, agro-alimentaires, militaires et de santé publique qui n’agissent que pour leur profit personnel au détriment de la population ?

Est-ce être « complotiste » que de dénoncer l’effet pervers de l’enrichissement personnel sur la santé psychique d’un individu et par conséquence sur la santé psychique et le comportement de la communauté, d’un pays?

Est-ce être « complotiste » que de dire que les guerres se développent et perdurent uniquement pour l’enrichissement financier de l’industrie de l’armement et pour conserver le contrôle de quelques pays sur le reste du monde?

Les enfants dont l’innocence protège encore une conscience intacte, non déformée par le conditionnement des croyances et de l’éducation aiment à dire : « c’est celui qui dit qui est ! » lorsqu’ils reçoivent une qualification erronée du genre « t’es nul ». L’enfant a la sagesse de comprendre que le camarade de jeu qui le traite ainsi, n’a pas d’argument pour justifier le désaccord qui l’irrite et il préfère blesser verbalement par réaction plutôt qu’essayer de comprendre. L’enfant par cette citation s’allège du poids du jugement en le renvoyant à son interlocuteur.

Quand un adulte traite un autre adulte de « complotiste », on peut alors percevoir que ce jugement est la réaction d’une personne qui ne veut pas remettre en question ses croyances et ses pensées de peur de sortir de la pensée collective, consensuelle.

« C’est celui qui dit qui est ! » 🙂 Si le complot existe, il n’est pas dans le fait qu’un individu puisse percevoir la réalité que d’autres tentent de cacher.

L’esprit grégaire de l’Être Humain l’incite à être accepté dans un groupe pour sa sécurité (survie) parce qu’il se sent plus fort ainsi mais il doit en contrepartie partager les mêmes valeurs et les mêmes idées que l’ensemble des individus constituants ce groupe. Le groupe devient alors une entité propre qui existe. Le groupe peut se sentir menacé dans sa nature si un de ses membres vient à penser différemment de lui. Le groupe a peur de ne plus exister si un individu est en désaccord avec lui car il pourrait influencer d’autres individus à quitter le groupe.

Nous vivons dans un monde où tous les jours nous donnons notre accord  » au groupe  » sur une réalité basée sur du mensonge, de la manipulation, du vol organisé, de la violence entretenue et la soumission au Dieu ‘’argent ‘’.

Il est bien là le complot, savamment mis en place afin qu’individuellement nous trouvions cette réalité normale!

QUI MÈNE LE MONDE AUJOURD’HUI ? Les hommes politiques ???

Non, c’est LA FINANCE et depuis fort longtemps. La Finance fut déjà vecteur et orchestra dans l’ombre, (ombre = secret = complot 🙂 ) les deux dernières guerres mondiales.

Les banques s’enrichissent sur l’endettement des particuliers, sur l’endettement des pays, grâce aux crédits à la consommation, grâce à la fraude fiscale, grâce aux investissements malhonnêtes de multinationales, de groupes industriels, grâce au blanchiment de l’argent de la drogue, de la prostitution, du crime organisé.

Tout le monde participe, consciemment ou inconsciemment, à un système (enfermant) reposant sur le système économique, lié à l’argent.

Pourquoi notre système se base sur l’économie quand par définition, l’économie est l’opposé de l’ abondance?

Économiser c’est garder pour soi des biens matériels de peur d’en manquer  (argent, objets) et d’en acquérir des nouveaux pour se rassurer dans la supposition qu’on pourrait en être dépossédé. C’est rester dans une insécurité perpétuelle, se méfier des autres, abuser d’un pouvoir personnel identifié à une fonction (dirigeant, patron) pour tout contrôler en empêchant toute forme d’expression et de créativité qui irait à l’encontre de ce contrôle, en manipulant les comportements psychiques et physiques de ceux que l’on contrôle, par la punition et la récompense.

Le système économique veut nous faire croire que notre bien-être dépend de notre pouvoir d’achat :

emploi = salaire = consommation = droit aux études supérieures = droit à la santé = droit aux vacances et aux loisirs = emploi = salaire = consommation = etc.etc.

et que notre bien-être dépend du maintient de notre sécurité:

  • accroissement en nombre et en moyens des services de police et de gendarmerie – lutte anti-terrorisme – technologies de pointe au service de contrôle et de surveillance- développement de l’eugénisme*   utilisation de la force militaire 

Vivre dans l’abondance, ce n’est pas devenir riche de biens matériels acquis mais s’est cultiver un état de conscience qui nous nourrit personnellement et spirituellement. Cet état de conscience permet de voir dans une rencontre, dans une relation, dans notre environnement, des synchronicités qui nous font comprendre que nous ne sommes pas séparés les uns des autres. A chaque question que l’on se pose (encore faut-il s’en poser), la solution nous est donnée sans avoir recours à la force (volonté), au pouvoir (sur autrui), grâce à la guidance de l’inspiration (le cœur) et non à la guidance de la raison (le mental, l’égo).

C’est faire des choix avec Conscience et non sous l’emprise des émotions (blessures), des habitudes (conditionnements) et des croyances limitantes (éducation). C’est arrêter de blesser, d’abuser, d’humilier, d’être malhonnête pour un profit personnel. C’est voir que toutes nos actions ont des conséquences sur notre environnement et sur les individus, même ceux que l’on ne connaît pas. La physique quantique aujourd’hui nous le prouve.

 

 

Une nouvelle compréhension de la nature « énergétique » et « quantique » de l’Être Humain permet alors de comprendre comment nous créons à chaque instant notre réalité. Nous attirons dans notre vie ce que nous rayonnons par nos pensées, nos émotions. Nous pouvons attirer ce dont nous avons besoin, au bon moment, même si dans la forme cela peut ne pas correspondre à notre projection mentale.

Si nous avons peur, nous attirons la peur et l’expérimentons.

Si nous ne croyons pas en notre pouvoir créatif, nous attirons des situations où nous sommes abusés, spoliés.

Concernant l’élection présidentielle, croyez-vous qu’un candidat apportera la solution aux problèmes actuels?

Aucun candidat ne remet en cause le système basé sur l’« économie » , aucun candidat ne propose de profonds et radicaux changements pour élaborer une politique citoyenne au service du peuple.

Coluche disait : « Si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que ça serait interdit ! »

Ce qui compte pour les candidats en politique, c’est de continuer à tirer un profit personnel du système en place.

Ils ne veulent pas servir « l’intérêt commun », ils veulent continuer à asseoir leur pouvoir pour leur enrichissement personnel.

Ce sont des marchands de rêves qui promettent TOUT ce qui peut attirer les voix des électeurs, promettant même la lune pour certains 😉

Que faire alors pour échapper à la trajectoire qui nous emporte inéluctablement dans un futur programmé dont nous subirons de plus en plus fortement les conséquences dont la principale est la disparition TOTALE de notre liberté?

D’abord il est primordial de voir la manipulation dont nous faisons l’objet.

C’est vouloir comprendre en discernant les mensonges derrière l’illusion des vérités, c’est avoir la curiosité de s’informer par soi-même, sans attendre que l’information nous arrive ‘’toute ficelée ‘’ par la presse et la télévision sachant qu’elles sont toutes dirigées par des groupes industriels puissants (exemple, Serge Dassault, propriétaire du « Figaro » et dirigeant le groupe militaro-industriel « Dassault »)

Pour qu’il y ait manipulation, il faut des « moutons » qui continuent de dormir par l’hypnose dans laquelle ils sont maintenus par les manipulateurs :-).

L’hypnose est PARTOUT dès qu’on se laisse envoûter par le confort d’être ‘’pris en charge ‘’ et par l’illusion que l’argent et l’économie sont la solution à tous les maux.

Accepter de voir la réalité en face et vouloir comprendre comment elle s’est installée avec notre accord c’est sortir de l’hypnose collective et reprendre notre pouvoir pour créer une autre réalité.

 

Trop d’argent nuit à l’intérêt général, car cela entraîne pour les « riches » des besoins nouveaux croissants  à satisfaire et l’intérêt d’asseoir leur pouvoir partout pour conserver leurs nouveaux privilèges avec la peur d’en être dépossédé.

 

 

L’argent agit comme une drogue.

Celui qui en a beaucoup, en veut encore bien plus.

 

 

Trop d’argent donne l’illusion à ceux qui ont de la difficulté à subvenir à leurs besoins primaires (manger, avoir un toit sur la tête, conserver sa santé) qu’ils n’ont pas d’autres choix que de se plier à ce système basé sur l’argent pour accepter n’importe quel travail, n’importe quelle nourriture et n’importe quel comportement qui les maintiennent dans l’espoir qu’eux aussi pourront un jour devenir riche. La fatigue, le stress d’une journée de travail deviennent une fatalité dont ils s’accommodent. Ils rêvent devant la vie des célébrités, des personnes de pouvoir. Ils sont maintenus dans le rêve par les programmes télévisuels infantilisants qui orientent leur acceptation de « mise sous contrôle » grâce au visionnage de films violents, de reportages incessants sur la police,sur les criminels et sur l’insécurité.

 

 

 

 

 

 

Trop d’argent incite les travailleurs à manifester dans la rue pour réclamer leur part du gâteau sous forme d’augmentation de salaire, d’augmentation de moyens matériels. Les personnes qui travaillent se persuadent qu’aujourd’hui c’est un luxe face à la montée du chômage. Elles s’accrochent à un travail peu motivant, mal rémunéré, stressant, de peur de le perdre; elles s’accrochent à leurs acquis sociaux de peur qu’ils disparaissent.

Tous ces comportements relèvent de la même maladie qui se propage et contamine l’Humanité entière.

C’est une véritable maladie mentale dont les symptômes s’apparentent aux maladies psychiatriques.

Notre Humanité souffre de SCHIZOPHRÉNIE.

« La schizophrénie est une maladie du cerveau qui affecte la pensée, les sentiments et les émotions, tout comme les perceptions et les comportements des personnes qui en sont atteintes. Toutes ces fonctions ne sont cependant pas perturbées au même moment et dans la même mesure. De nombreuses personnes souffrant de schizophrénie peuvent avoir un comportement parfaitement normal pendant de longues périodes.

Bien qu’elle n’affecte pas l’intelligence proprement dite de la personne, la schizophrénie occasionne souvent un certain nombre de déficits cognitifs qui perturbent notamment l’attention, la mémoire, l’apprentissage et le traitement de l’information. Ces déficits sont souvent présents dès le début de la maladie et diminuent la capacité de la personne à réagir de manière appropriée avec son milieu. »

Source : http://www.schizophrenie.qc.ca/quest-ce-que-la-schizophrenie.html

La schizophrénie affecte la communication des cellules nerveuses du cerveau, ce que la science appelle les « neurotransmetteurs ».

Voici quelques exemples de conséquences pour la personne atteinte :

*  perception d’elle-même partiellement, voire totalement altérée

*  beaucoup de difficultés à distinguer ce qui est réel de ce qui ne l’est pas

*  elle perçoit son entourage comme hostile

*  elle ressent une insécurité permanente.

Alors quand j’affirme que l’humanité actuelle souffre de schizophrénie, c’est vraiment un constat.

Que ce soit parmi les politiciens, les financiers, les travailleurs, les retraités, les demandeurs d’emploi, beaucoup d’entre-nous souffrent de cette maladie qui empêche de voir la réalité du monde, la réalité de notre implication permanente à la création de notre monde.

Quand nous nous reposons sur un pouvoir politique, sur un pouvoir économique, sur un pouvoir religieux, nous avons une perception faussée du pouvoir, croyant qu’il provient de l’extérieur alors qu’il est en chacun de nous, nous sommes chacun responsable de notre pouvoir et de la façon dont nous l’utilisons.

Combien d’entre-nous vivent dans l’insécurité de perdre son travail, ses biens matériels, sa santé, son confort relatif ?

Combien d’entre-nous se sentent « envahis » par des étrangers qui « prennent nos emplois, nos aides sociales et stigmatisent le terrorisme » ?

Combien d’entre-nous sont convaincus que leur mal-être, leur mauvaise santé, leurs maux divers proviennent d’un manque d’argent, d’un manque de moyens matériels ?

L’argent est devenu le maître du monde parce que nous avons donné notre accord par ignorance et inconscience.

 

C’est nos pensées et nos croyances qui conditionnent notre réalité.

Chacun est responsable de l’état actuel du Monde, de sa tyrannie, de ses injustices, de ses guerres.

Quand vous prenez conscience que votre pouvoir réside dans vos compréhensions  »déconditionnées de vos peurs et des peurs collectives », dans la Connaissance d’informations que vous allez chercher au lieu d’attendre de recevoir des informations véhiculées par « l’establishment » et dans la qualité de vos pensées quotidiennes (mentez-vous aux autres, à vous même?; cherchez-vous à profiter de vos relations, de votre fonction? manipulez-vous les autres affectivement pour arriver à vos fins? vous faites-vous violence régulièrement?), alors vous sortirez de la schizophrénie et créerez un monde en Conscience sans attendre qu’un politicien ou votre patron ou votre médecin ou votre voisin ou votre conjoint ou votre enfant apportent la solution à vos problèmes.

Comme la pluralité des échanges de pensées est propice à ‘’l’apprentis-sage ‘’ de l’évolution de notre propre pensée, je vous invite à écouter Etienne Chouard.

Il nous parle du bénéfice du « tirage au sort pour exercer le pouvoir politique », de « la perception d’un revenu minimum à vie pour tous, non conditionné à un travail »,  et bien d’autres propositions argumentées afin que nous puissions retrouver notre pouvoir de citoyen pour une vraie démocratie .

 

C’est en partageant des idées, dans leurs diversités et leurs différences, en s’interrogeant, que nous pouvons évoluer, sinon c’est la sclérose assurée pour toutes les démocraties qui deviennent des parodies de démocratie, dirigées et contrôlées par des financiers, muselant totalement le pouvoir du peuple.

Nous sommes arrivés à un carrefour dans l’Évolution de l’Humanité.

Nous devons nous rappeler que nous sommes en tant qu’Être Conscient, des créateurs dans la matière (sur un plan visible), parce qu’en premier nous pensons et vivons des émotions (sur un plan invisible).

Alors sur quelles pensées et avec quelles émotions, créez-vous votre réalité?

Plus nombreux, nous nous questionnerons, plus nombreux, nous chercherons à comprendre, plus nombreux nous seront à même de reprendre notre pouvoir pour créer la société qui correspond à nos souhaits.

Il est possible d’ailleurs que dans un futur potentiel, où l’Être Humain aura repris son pouvoir d’Être Conscient, alors le besoin d’une société, d’une démocratie, d’une constitution disparaîtra puisque chacun agira pour le bénéfice de la communauté, dans la responsabilité au service de l’Évolution Humaine.

« C’est celui qui dit qui est » 🙂

 

 

 

 

             Marielle

 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer l’auteur, la source et l’UNIVERSITE NOMADE DE LA.V.S.D.LE.I.https://colibrijoyeux.wordpress.com/

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s