LA PLEINE LUNE DU 11 AVRIL 2017

LA PLEINE LUNE DU 11 AVRIL 2017

Allô Allô Mercure

Par Jacqueline Boilot

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Balance / Bélier à 21° 32

Pour la Lune, le degré sabian de la Balance nous dit :

« Un enfant donne de l’eau d’une fontaine à des oiseaux »

Dominante : Volonté des âmes simples de donner du bonheur et de la joie aux êtres moins développés

Pour le Soleil, le degré sabian du Bélier nous dit :

«  la porte du jardin de tous les désirs assouvis »

L’abondance rendue possible par la coopération des hommes

Cette fontaine du degré de la Lune a-t-elle été construite sur une terre aride, par un travail soigné ? …. On imagine une eau pure, nourricière pour des oiseaux assoiffés. Et la présence de l’enfant apporte une émotion émanant d’un cœur candide. En même temps, l’abondance est ouverte à tous. A condition que l’homme ne reste pas seul, dit le degré du Soleil, et qu’il rentre dans des groupes organisés.

 

Une Pleine Lune le 11 avril 2017 à 6h 09 TU

(8h 09 en France)

ascendant 16° Taureau pour Paris

même signe d’AS pour toute la France

L’axe de la Pleine Lune se confond avec l’opposition Jupiter (sur Lune) / Uranus (sur Soleil)

formant la base du T-Carré sur Pluton toujours présent

Vénus, maître de la Lune en Balance est encore rétrograde en carré presqu’exact à Saturne pour la seconde fois

Pendant la semaine, du 9 au 15 avril, 4 planètes sont rétrogrades

La Pleine Lune offre un éclairage maximum  (propice à révélations bien entendu !) d’un commencement qui a eu lieu 14 jours plus tôt à la Nouvelle Lune lors du dialogue entre le Soleil (le conscient) et la Lune (l’inconscient) : elle marque le mi-parcours du cycle lunaire et elle est valable pour tous, qu’on en soit conscient ou non.

Cet axe Balance / Bélier est l’axe du NOUS et du JE ; avec un équilibre à acquérir. Qui est NOUS … qui est JE … Où est ma place dans mon couple, dans la société,  … ?

La Pleine Lune en Balance est grossie de Jupiter encore rétrograde, et en carré à Pluton. La crise de valeurs est accentuée. Et même encore plus, du fait que:

* le carré est décroissant

* et que Jupiter et Vénus, maître de Jupiter, sont encore rétrogrades.

J’ai publié un très long post lors du second passage exact de ce carré Jupiter/Pluton, que vous pouvez consulter soit sur ma Page Facebook, soit sur le blog dans un commentaire de la dernière Lunaison du 28 mars.

En face, le monde du Bélier avec le Soleil et Uranus !

et forcément une forte demande de liberté, de libération, d’un nouveau projet sur lequel se lancer. Mais c’est tendu et électrique, voire explosif.

Et c’est tout le dilemme de cette Pleine Lune qui doit trouver un équilibre entre les concessions de la Balance et l’impatience du Bélier grossi d’Uranus opposé à Jupiter et carré à Pluton ! Apparemment, et malgré cette Lune de compromis, l’heure n’est pas à la sérénité, mais plutôt à une ambiance faite de coups de théâtre et de rebondissements. Avec fatigue à la clé, tant physique que psychologique.

Vénus, maître de la Pleine Lune, est conjointe à Chiron, mais carré à Saturne

Cette Pleine Lune insiste sur un besoin de mettre en place de nouvelles valeurs, réparatrices, sur fond d’empathie, éventuellement de pardon, dirigées vers ceux qui en ont le plus besoin, les autres ou soi-même, mais en gardant les pieds sur terre, ce que tente de susurrer le carré Vénus/Chiron à Saturne qui propose grâce au rôle médiateur de Chiron, de recoller les morceaux d’une réalité qui a pu bouleverser.

* Soit on réagira par la peur en se croyant persécuté et on refusera d’affronter la situation ; mais on risquera d’être détruit.

* Soit  on se reconstruira avec une aide extérieure (conseiller, guide, ou psychologue) en prenant conscience que rien n’est inaccessible.

Au moment de cette Pleine Lune, Vénus, encore en Poissons, peut manquer de contours, Et le carré saturnien peut certes ajouter une fragilité émotionnelle ; avec Saturne dissonant, on a peur. Peur de souffrir, peur d’être abandonné. Alors on en veut, encore et encore. On n’en a jamais assez …. L’émotion est à fleur de peau, mais positivement, Saturne permet aussi une prise de conscience qui avec Chiron, autorisera bientôt un nouvel équilibre. Parce que le moment sera venu d’écouter ce Vieux Sage qui permet de sortir du voile de l’illusion

Mars, maître du Soleil, conjoint à Cérès, est trigone à Pluton, mais en quinconce à la Lune

Mars est en exil en Taureau. En revanche Cérès y a un langage logique, structuré et plein de bon sens. Le trigone avec Pluton est large et séparant : il a été exact le 6 avril, 5 jours avant cette Pleine Lune. Mais Mars en est encore tout imprégné.  Et en signes de Terre, l’aspect indique plutôt la force d’une conviction profonde permettant de vaincre certaines difficultés au moment même où Saturne devient rétrograde !

Pas forcément évident, car au niveau des besoins ou des désirs, le quinconce avec la Lune, dans son aspect le plus dérangeant, implique une mise au point nécessaire sur un dysfonctionnement important et une action à reconsidérer pour concrétiser un projet. En revanche le quinconce offre une belle opportunité  pour dépasser le problème.

Or, pendant une semaine, du 9 au 15 avril, quatre planètes sont rétrogrades !

Vénus et Jupiter, on savait … ça dure depuis un moment.

Mais s’y ajoutent :

* Saturne qui a commencé sa rétrogradation le 6 avril, mettant le doigt sur ce qui nous fait peur, sur nos manques et nos frustrations (en Sagittaire, rappel des guerres de religion, des chasses aux sorcières, …)

Mais en même temps cette rétro peut nous libérer de certaines murailles. C’est le 15 juin, lors de l’opposition du Soleil, qu’on y verra plus clair, juste après le résultat du vote français pour les Présidentielles.  D’ici là, Uranus se sera fait un plaisir de rejouer les cartes, et même plusieurs fois, y compris entre les deux tours !

* et Mercure a commencé la sienne le 9 avril

En Bélier, c’était du vif-argent. Il allait vite. Toujours plus vite …. Mais comme si les bonnes fées lui avaient susurré qu’il allait beaucoup trop vite, il a commencé à ralentir autour du 1er avril, et arrivé à 5° du Taureau, il fait demi-tour.

Quatre planètes sont donc rétrogrades en même temps pour nous dire de faire attention, de prendre conscience de ce qui est réellement en jeu, de ralentir le rythme et de prendre du recul. Il ne s’agit pas de se décourager mais de revoir sa copie, tant personnelle que sociale.

La Croix en T sur Pluton est toujours là.

Mais mise en valeur par l’axe de la Pleine Lune, la configuration révèle la forte intensité qui est dans l’air et la nécessité d’une métamorphose complète sur le plan psychologique, avant de pouvoir maîtriser la puissance refoulée des carrés. La tension est incontournable. Le dilemme, c’est ce sentiment de se sentir déchiré  intérieurement entre un puissant désir de réaliser son ambition et son projet social (Jupiter en Balance) d’une part, et les imprévus soudains soulevés par l’ouverture d’un Soleil/Uranus en Bélier créateur et novateur, voire explosif, mais susceptible de remettre en cause ce projet social..

Conclusion

11 + 4 + 2017  =  2 + 4 + 9  =  15 … le Diable

Quel contraste avec l’enfant du degré sabian, qui donne de l’eau pure à des oiseaux ! Un contraste qui correspond bien à cette lame tellement singulière ! … L’une des plus difficiles à interpréter pour moi.

Faut-il y voir le Démon  qui prend toutes les apparences (personnage androgyne qui exhibe à la fois des seins et un sexe d’homme et contient donc en lui la totalité des puissances des deux sexes), qui se déguise au gré de ses humeurs afin de dominer l’être humain et de le déposséder de la grâce divine ? … Faut-il y voir les chaînes des deux diablotins qui symbolisent l’impossibilité de bouger et d’agir comme on veut  (et sont donc dans une totale dépendance vis-à-vis de leurs instincts et de leurs désirs) ? …

Problématique de cette Lame ! D’ailleurs le Diable regarde de face, mais il louche, … il voit deux fois, il voit double, il ne voit pas clair. Il nous aimante et se moque de nous en nous faisant voir trouble. Il crée la dualité en nous et nous enchaîne.

Alors quel est son message à travers cette vision des choses déformée ?

Face à son puissant magnétisme, faut-il se laisser hypnotiser, fasciner, subjuguer ?

Faut-il, à l’instar de ces petits diables, œuvrer à sa libération (dans la sublimation de ses passions et de ses désirs) ?

Asservissement ou délivrance …

Quatre planètes sont rétrogrades en même temps, Mercure et Vénus, planètes personnelles, Jupiter et Saturne, planètes sociales : pour l’heure, le personnel est totalement imbriqué dans le collectif. Plus que jamais, on est face à un changement …. Le processus créateur n’est pas encore là, mais il est à l’horizon. A nous de nous brancher sur notre clair audience interne, sur nos petites voix intérieures, sans se laisser influencer par le Diable du Tarot et les milliers de discours perfides qui parasitent la pensée.

Rompre avec l’illusion. Casser le doute, et la peur. Créer et inventer ….

Errata  –   ce 10 avril 2017 au matin :

je m’aperçois que j’ai fait une erreur dans le calcul de la Lame de Tarot … 11 + 4 + 2017 = 2 + 4 + 1  =  7, soit le Chariot.

Toute erreur a du sens, et je laisse le paragraphe écrit au-dessus. Le Diable m’a mise dans la confusion. Finalement le Chariot qui indique l’élan, ne cadre pas vraiment avec ces 4 planètes rétrogrades qui symbolisent un certain statu quo ….. A méditer.

Jacqueline Boilot

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer l’auteur, la source et l’UNIVERSITE NOMADE DE LA.V.S.D.LE.I. https://colibrijoyeux.wordpress.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s