LA NOUVELLE LUNE DU 30 OCTOBRE 2016

Rédigé par Jacqueline Boilot du site http://www.jacquelineboilot.com
nouvelle-lune

 

Cette Lunaison se fait à 7° 43 du Scorpion dont le degré sabian nous dit :

« Un lac sans rides baigne dans la lumière de la Lune »

Dominante : ouverture confiante à de plus hautes inspirations.

Un côté romantique très fort dans ce symbole. Sans aucun doute. Au niveau d’une relation amoureuse. Pourquoi pas.

Mais l’essentiel du symbole réside dans l’abandon de deux égos individuels vers des sentiments transcendants essentiellement impersonnels.

L’Amour ici semble s’exprimer à travers des amoureux. Un Amour Vrai. Un Amour qui se concentre dans l’âme d’êtres humains qui réfléchissent en Lumière.

Pour ceux qui croient, c’est vrai aussi de l’Amour Mystique de Dieu.

L’Homme s’efforce, avec difficulté, d’accomplir de grandes choses. Mais il vient un moment où tout ce qui est réellement important est d’acquérir un esprit calme sur lequel la Lumière peut se refléter.

Au-delà de tous les efforts, il existe un besoin de Paix.

(extrait des symboles sabians de Dane Rudhyar)

 

Une Nouvelle Lune le  30 octobre 2016  à  17h 39 TU

(18h 39 en France)

Lunaison dans l’énergie du Scorpion

Un signe d’Eau, fixe et yin

L’Eau est dominante

Lunaison conjointe à Mercure

En trigone à Neptune

En aspects harmoniques à l’Axe des Nœuds Lunaires

Beaucoup d’Eau Scorpion, avec Soleil, Lune, Mercure et les Lunes Noires

Huitième signe …. Avec le Scorpion,  pas de demies-teintes, soit on l’adore, soit on le déteste ! On en a déjà eu un aperçu dans les commentaires de la Page Facebook lorsque le Soleil est rentré dans cette énergie !

Quoi qu’il en soit, le Scorpion est une Eau fixe dont les émotions vont en profondeur et provoquent souvent des extrêmes, dans un mélange de doute et de confiance en soi. Le maître-mot : tout doit mourir, pour renaître. Mais renaître à un autre niveau. Et quand on doit passer par une mutation, il y a forcément des choses à abandonner.

Lorsque c’est mal vécu, ou bien lorsqu’on n’est pas prêt ou pas suffisamment structuré, la destruction passe par un anéantissement qui peut faire des ravages.

En revanche, et si l’on a bien fait le travail demandé par le transit du Soleil en Balance, dans un besoin d’équilibre et de justice, on peut maintenant évoluer encore en transformant attitudes et habitudes de pensée.

 

La lunaison est justement conjointe à Mercure

C’est en toute lucidité qu’on a l’opportunité de porter notre regard sur de nouveaux centres d’intérêts ou une re-polarisation mentale et intellectuelle. Mises au point, mises à jour, réorganisation de planning. Cette influence peut perdurer pendant toute la lunaison. Mercure est en Scorpion et peut certes donner nervosité et tension ; mais apporter de la profondeur à notre analyse, ce n’est que du bonus.

 

Les Lunes Noires sont aussi en Scorpion

et depuis plusieurs mois, mais l’énergie de cette Nouvelle Lune en Scorpion leur envoie comme un flash : l’intuition et le ressenti des énergies est exacerbé, les instincts et les désirs aussi, avec une claire vision de l’énergie des autres. Mais en même temps, avec une angoisse redoublée.

On voudrait soigner, on voudrait mettre en scène des rituels magiques, devenir sourcier, sorcier ou mage, jouer au pendule, devenir chaman, utiliser ses dons pour nettoyer les lieux de leurs pollutions psychiques, ou les gens de leurs vibrations négatives … Mais en même temps, on a peur. Le mystère fascine tout autant qu’il  effraie. Et ici, on est dans le royaume de la Lune Noire en recherche d’absolu.

Marcher dans l’ombre de quelqu’un revient à en prendre en retour toutes les négativités ainsi réveillées. Du coup, on devient hypersensible à toute forme de manipulation. Il sera nécessaire d’aller se reconstruire en face sur le Priape en Taureau où tout est bien concret et tangible.

 

Cette Lunaison mercurienne est en trigone

à Neptune encore rétrograde jusqu’au 20 novembre

et bien évidemment au Nœud Sud.

C’est un trigone décroissant qui nous stimule pour envisager quelque chose de nouveau, pour mieux comprendre et donc mieux accepter l’obligation de la transition actuelle.

 

La conjonction des deux maîtres de cette Lunaison,

Mars et Pluton, se défait.

Mais Pluton est carré à Jupiter

Et Mars est carré à Uranus

Encore des carrés décroissants qui sont des occasions de revoir en conscience notre façon de faire, dans une société qui bouge constamment, ensemencée en permanence par les évènements mondiaux. La tension est là, l’inattendu aussi, les surprises pas forcément heureuses, si l’on ne vit pas en conscience. C’est un virage important qui se juxtapose avec le semi-carré décroissant de Mars à Neptune du 1er novembre qui certes, peut libérer une tension quelque peu désordonnée, mais aura l’intérêt de nous faire sortir d’une situation un peu floue.

 

Or Mars est en sextile avec Chiron,

c’est la possibilité de guérir de vieilles blessures  SI on a travaillé dessus, SI on en a compris le sens, et SI on a intégré son histoire passée.

A mettre en lien avec le désir d’absolu d’une Lune Noire en Scorpion qui rêve d’accompagner la métamorphose des autres mais dont le lieu de souffrance est d’être traînée dans la boue,  vilipendée et manipulée par les forces de l’ombre.

 

La conjonction Vénus Saturne s’est faite dans la nuit qui a précédé la Nouvelle Lune

Quand Vénus rejoint Saturne, on a l’opportunité de faire le point sur ce qui est réellement à redéfinir dans sa sphère émotionnelle, affective, sentimentale. Certes comme il s’agit de Saturne, on peut se sentir figé sur le plan relationnel, mais en même temps, Saturne porte l’attention sur la qualité des sentiments et peut, soit apporter une réalisation qu’on a espérée, soit développer une qualité de partage et de reliance avec d’autres personnes qui œuvrent dans le même sens.

Or les deux planètes sortent du carré à l’axe des Nœuds Lunaires et ont pu remettre en cause certaines valeurs et permettre en même temps de faire disparaître des projections ou des visions faussées de l’Autre.

 

Conclusion

30 + 10 + 2016  =  3 + 1 + 9  =  13 …. La Lame Sans Nom

L’imagerie traditionnelle nous montre la mort sous la forme d’un squelette armé d’une faux. A priori, pas très engageant.

Et puis ce nombre 13 … Un peu redouté aussi puisque rappelant  les 13 convives de la Cène dans la culture judéo-chrétienne, le 13ème chapitre de l’Apocalypse consacré à l’antéchrist, les 13 esprits du mal, …

Mais aussi …. le nombre 13  (1 + 3  =  4, la Terre) renvoie à l’Empereur, une carte de concrétisation et de réalisation

 

Et s’il ne s’agissait que d’un carnaval ? … Et d’un déguisement ? ….

Regardez-le bien, ce squelette. Il est debout, actif, bien en chair. Il est vivant. Et il marche. Il fauche. Sa colonne vertébrale ressemble à un épi de blé, beau symbole de la Vie.

Sous sa faux, un peu tout, des mains, des pieds, des têtes … tiens, une tête couronnée ! … Et dans un sol bien noir. On n’est pas loin de l’œuvre au Noir. Et de sa transmutation du plomb en or.

Avec cette carte, il nous faut mourir à ce qu’on a édifié. Rompre. Trancher nos racines. Pour faire peau neuve. Et si l’Arcane 13 parle de mort, c’est de la mort de nos peurs.

 

C’est l’une des cartes les plus puissantes du Tarot. Elle est évidemment très symbolique du Scorpion qui régit justement cette Nouvelle Lune.

Mort et métamorphose.

Etape à franchir pour passer à autre chose.

Une page se tourne.

Un trait est tiré.

Mais de même qu’on récolte ce qu’on a semé, de même il nous faut éradiquer ce qui peut entraver un futur lumineux.

 

Alors, quelles grandes transformations devons-nous opérer, quel deuil devons-nous faire ?…A quel changement radical pouvons- nous être confronté ?  Quel tournant de notre vie allons-nous affronter ? … De quelle dépendance émotionnelle doit-on se détacher ? … Que va-t-il nous falloir faucher pour renaître à quelque chose de plus cohérent avec notre Contrat d’Ame ?

Bien des questions qui vont nous interpeller : la Nouvelle Lune est toujours un point culminant énergétiquement très fort, qui donne une nouvelle direction, propice à un nouveau projet, à une nouvelle intention. Avec un Scorpion aussi chargé, qui demande à mourir pour renaître à autre chose, c’est forcément complexe et passionné.

La remise en question est là pour faire mourir de vieux schémas de comportement.

La métamorphose aussi, pour faire naître une nouvelle dynamique de Vie et répondre aux messages de la Terre.
Site : http://www.jacquelineboilot.com/

 

 

 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer l’auteur, la source et l’UNIVERSITE NOMADE DE LA.V.S.D.LE.I. https://colibrijoyeux.wordpress.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :