DE LA TERRE…A L’ETHER…

De la Terre… à l’Éther…

Pensée Écrite et Publiée par Olivier Galizot

Pensée de Printemps

Une période comme celle que nous traversons actuellement, si Unique, si Magique, peut être à la fois exaltante… mais aussi terrifiante. En fait, pour beaucoup de personnes, elle est les deux à la Fois…
Et c’est bien l’alternance, souvent brutale, de la Plénitude et du vide, qui crée autant de désarroi et met à mal la Foi la plus solide.

Alors, que se joue-t-il en Nous et autour de Nous, en ce printemps 2016 qui réveille et fait croître la Faune et la Flore.
Qu’en est-il de nous, Êtres Humains, de notre vraie Nature dans ce Monde en profonde Mutation ?
Avançons-nous également vers nos beaux jours ? Vont-ils faire éclore une Nouvelle Humanité ? Ou, marchons-nous vers un été rude et pluvieux, qui va mettre à mal même les plus téméraires d’entre Nous ?

Notre priorité du moment est-elle réellement de répondre à ces questions, encore et toujours inscrites dans la Dualité ?
Ou justement, en cette période de flottement, la priorité n’est-elle pas de trouver notre Grande Sagesse afin de sublimer, enfin, ces Forces contraires qui nous écartèlent, nous tiraillent dans un sens puis dans l’autre, inscrivant en nous, perpétuellement, le doute et l’échec…

C’est ce qu’ensemble je vous propose de découvrir dans cette nouvelle Pensée, qui va tenter de poser quelques mots sur nos interrogations et nos maux…
Alors partons en Voyage ensemble, et commençons par la première étape…

Faire un Tour autour du Lac…

Quand on aborde les grands changements (énergétiques, climatiques, psychologiques, sociologiques…) que l’Humanité traverse en ce moment, on parle très souvent :

– du Passé, en se retournant sur l’Histoire d’êtres devenus de plus en plus terre à terre, ne croyant qu’à la Matière, oubliant jusqu’à leur Mère… la Terre…

Ou

– du Futur, en regardant une « Hypothétique » Histoire où des êtres transcenderaient jusqu’à leur Chair, n’étant plus qu’Éther, et qui vivraient d’Amour et sans guerre…

Mais nous, là, maintenant, tout de suite, Nous sommes Quoi ? Nous sommes Qui ?
Pour nous aider à comprendre et ressentir pleinement qui nous sommes réellement, ICI et MAINTENANT, visualisons un Lac entièrement recouvert de Brume. Cette vision (l’image ci-dessus), est l’exacte représentation de notre Condition Humaine du moment.

Le lac, l’eau, représentent la matière, le concret, ce qu’à l’instant nous venons de définir comme notre Passé.
La Brume, qui virevolte au dessus de l’eau, c’est l’Éther… l’Humanité en Devenir, plus Subtil que l’air…

C’est très bien tout cela, mais je ne sais toujours pas ce que je suis, ICI et MAINTENANT…
Attendez j’y arrive… Quelle Impatience (autre grand symptôme du moment 🙂 !!!

Et bien, pour être juste, nous sommes l’exact point de rencontre entre la Matière et l’Éther ; nous sommes cet espace, cet instant, où l’eau se vaporise en brume… Nous ne sommes donc, ni l’eau, ni la brume… nous sommes LES DEUX…

Tout à coup, beaucoup de choses s’éclairent, et la fumée devant nos yeux va pouvoir se dissiper !!! Patience ! vous ai-je dit ; la levée du brouillard : j’ai gardé cette partie pour la suite car…

Comprendre que nous sommes :
« cet espace, cet instant, où l’eau se vaporise en brume… » permet déjà de poser clairement pourquoi tant de personnes se sentent comme flotter entre 2 eaux, vaciller entre 2 états.
Jour après jour, vous me relatez vos sensations de vertiges, de nausées, de hauts le cœur, de maux de têtes, d’acouphènes… ce ne sont que les manifestations corporelles de cette transition vibratoire entre 2 états…

Les cervicalgies, torticolis et autres hernies de cette zone, n’ont jamais été aussi nombreux. La dysfonction du chakra à l’arrière de la gorge est à l’origine de ces troubles. Ce chakra, plus subtil que celui se trouvant sur l’avant de la gorge, marque, sur notre corps, la séparation entre le cerveau et le cœur, entre la Terre et l’Éther. Ce centre énergétique est extrêmement sollicité en ce moment, il s’ouvre grandement afin de laisser pénétrer, en nous, les nouvelles énergies cosmiques.

Visiblement, cette étape est Naturelle. Alors pourquoi est-elle si pénible à Vivre ?

Ce que nous vivons est tout simplement… PARFAIT…
Notre route vers l’ascension, qui prend encore plus son sens si l’on repense à notre passage de l’eau en une brume qui s’élève, passe par cette étape de l’entre-deux.

Alors doit-on forcément souffrir ou mal vivre ce passage ?

Bien évidement que non ! Si notre Vie, notre évolution sur Terre se résumaient à devoir souffrir pour avancer, très honnêtement, l’incarnation n’aurait pas de sens. Ce qui nous fait tant souffrir aujourd’hui, ce qui nous ronge et nous sépare depuis tant d’années c’est… Notre Dualité…
Nous avons posé en introduction que nous résumons tout à un avant et un après, mais trop peu souvent, à l’instant présent. De ce fait, à continuer de s’accrocher à notre passé (uniquement la Matière) ou à ne regarder que l’avenir (l’ascension dimensionnelle et le spirituel) nous passons à coté de ce que nous sommes ici et maintenant : des Êtres Humains Éthérés…

Oui, dans un sens, la période actuelle ne nous demande absolument pas de faire un choix dans l’Urgence, d’où l’impatience de trancher net entre la Terre et l’Éther, mais bien au contraire, d’ACCEPTER pleinement notre Nouvelle Condition Humaine. Donc, comme nous en avons parlé dans la pensée précédente, de Prendre du Temps pour SOI pour bien comprendre et Vivre la Transition.

La première Clé, l’outil essentiel en cet instant, est d’Accepter qui Nous sommes :
des Voyageurs en Transit, se trouvant dans un immense bateau naviguant entre 2 ports, ne sachant pas vers quelle destination ils voguent, et qui, forcément, se sentent complètement Seuls et Perdus…

Pour vous aider à vous soulager, je vous propose ce nouveau Mantra. Vous pouvez vous le répéter, jusqu’à sentir en vous que toutes vos cellules vibrent de bien être à la prononciation de ces mots.

« Aujourd’hui j’accepte en pleine Conscience qui JE SUIS, un Être en profonde Transformation, un Être de la Terre ET du Ciel…»

Cette 1ere étape est fondamentale pour enclencher en Soi la levée de la brume. En faisant ceci, vous sentirez le Calme et la Paix revenir et, surtout, vous retrouverez une vision juste et sereine de ce qui se joue dans vos vies, loin de la dualité qui vous fait osciller entre la Matière et l’Éther, car vous le savez maintenant, vous êtes les deux.

Rendez-vous compte à quel point nous avons de la chance d’en arriver là. Nous vivons un moment merveilleux où nous déposons, enfin, ce qui, durant tant d’années, nous a séparé : la dualité…
Oui, nous sommes dans l’ultime étape du délestage de notre moi, pour ÊTRE notre VRAI SOI… Et vous, toutes et tous, contribuez à ce passage décisif .
Les mots me manquent presque pour vous faire ressentir l’importance de ce moment unique que nous vivons, et dont nous sommes TOUS acteurs.

Comme je vous le disais, la question n’est plus de savoir ce que nous avons été, ou ce que nous allons devenir, la clé reste, et a toujours été, ce que nous sommes là, tout de suite, dans l’instant. Et c’est en se rassurant, en acceptant ce que nous sommes réellement, que nous pouvons valider cette étape, pour passer à la suite… faire de cet Instant une Fête et non un deuil…

Nous ne perdons rien, nous ne gagnons…rien, nous Sommes… en Transformation…

Quand nous avons accepté d’être ce Voyageur entre 2 ports, la voile qui recouvrait nos yeux peut se lever. Et ce qui est merveilleux, c’est que, tout à coup, nous pouvons commencer à percevoir que, sur le pont de notre embarcation qui vogue, nous ne sommes pas seuls…

La Solitude. Grand, très grand, symptôme du moment, paralyse sur place beaucoup de personnes. Encore une fois, c’est votre partie duelle qui alimente cette sensation de solitude, car vous commencez à voir au-delà de la brume : vous n’êtes pas Seuls.

Oui, en laissant la dualité diriger notre bateau, celle-ci insinue en nous le fait que si nous choisissons la Matière, la Terre, nous passons à coté de quelque chose de Grand qui se joue en ce moment, l’Ascension.
Et c’est le grand jeu de la culpabilité, de la dévalorisation qui entre en marche… « Je suis incapable d’y arriver… », « je vais louper le train… »…

Et si nous choisissons l’Éther, nous allons peut être laisser sur place des choses de notre vie auxquelles nous tenons, ou pire encore, abandonner des personnes que nous aimons tant… et cette fois, le mental nous emmène dans le tourbillon des émotions. Un autre de ses grands jeux…

Voyez, dans les 2 cas, ce qui nous angoisse, c’est l’idée de perdre, d’être séparé de quelque chose ou de quelqu’un. En posant cela ainsi, sans jugement, nous pouvons nous rendre compte que finalement, nous construisons notre Identité sur des objets et des personnes, donc, sur autre chose que Nous…
Il y a réellement de quoi prendre peur, à laisser cette partie de nous nous faire croire de telles balivernes.

Mais ce grand Voyage ne s’arrête pas là, et il y a un autre facteur qui exacerbe le flottement et surtout la Perdition !!!
Je l’ai écrit il y a peu, notre bateau vogue vers une direction… qui nous est inconnue.
Quoi de pire pour l’être humain, aujourd’hui, que l’inconnu. Et pourtant, c’est bien un autre de nos grands défis du moment que nous relevons après l’acceptation, le LÂCHER-PRISE.

Lâchez-moi avec votre lâcher-prise…

Ce fameux lâcher-prise !!! Nous en mangeons à toutes les sauces. Et pour cause, il n’y a pas de recette miracle pour le contacter en Soi, car c’est une affaire privée, qui repose sur notre Histoire personnelle, accumulée dans notre vie actuelle et probablement, dans bien d’autres avant…
Oui, nous n’arrivons pas à lâcher prise sur certaines thématiques pour de justes et bonnes raisons. Le tout est de l’accepter (une fois encore), puis de nous mettre en chemin pour lever en nous les blocages qui nous font retenir ce que nous voudrions lâcher… C’est simple non ? (rire).

Comme la Vie est merveilleuse, le bateau qui nous porte aujourd’hui nous aide en ce sens : LÂCHER. Pour ce faire, il nous met devant une de nos plus grandes peurs : avancer vers l’inconnu.
La Solution pour bien vivre notre voyage, pourrait se résumer à cette phrase :

« J’accepte de me détacher du but, de la Destination, et je profite pleinement de toutes les étapes de mon Voyage… ».

Et nous pourrions ajouter :

«  Je décide, ICI et MAINTENANT, de Faire ce Voyage pour MOI, dans la Joie et l’Amour ».

Je pourrais arrêter cette Pensée ici, à cette dernière phrase. Mais je vais terminer en vous expliquant pourquoi elle a tant d’importance…

Des égrégores SUR-gonflés

Ces dernières semaines, une autre grande vague a submergé nos corps et nos esprits… celle de la Souffrance et de la Tristesse…
L’Humain, devenant de plus en plus sensible (ici au sens : réceptif du subtil) capte de plus en plus les informations qui l’entourent. Les égrégores font partie des flots d’informations que nous ressentons de plus en plus en Conscience.

Un égrégore est tout simplement un agglomérat d’énergie identique. Une sorte de gros ballon, de nuage, ou reprenons l’image du lac, rempli d’une même information. L’Amour que nous dégageons à chaque instant dans nos vies, par nos actes, nos paroles, nos pensées, vient enrichir et gonfler l’égrégore d’amour. Idem pour la Joie, la Compassion, mais également la colère, la violence, la souffrance, la tristesse…
Vous l’aurez remarqué, je ne parle à aucun moment de bien, ni de mal, mais uniquement d’un agglomérat d’énergie que nous émettons, et qui s’accumule.
Bien que jusqu’à présent nous n’en ayons pas eu conscience, notre Éveil en Cours nous Fait prendre Conscience de l’Interaction permanente avec ces réservoirs énergétiques et de ce fait, l’influence que nous avons sur eux, et eux sur nous…

Aujourd’hui, ce qui est très difficile pour l’Humain qui s’éveille, c’est de se rendre compte à quel point la coupe de l’Égrégore de Souffrance est pleine…
Alors, parce que ce même Être s’illumine, il est appelé à dégonfler, vider cet égrégore qu’il a lui-même créé, qu’il a lui-même rempli à ras bord et qui explose aujourd’hui.
Alors il prend son écuelle, et décide de venir écoper dans ce réservoir de souffrance, afin d’emporter avec lui ce qu’il pense être sa part de cette souffrance … Alors cet Être, se charge et se recharge de tout un tas d’énergies… qui ne sont pas les siennes… et il finit par s’écrouler, sous le poids de la charge…
Ça ne vous rappelle rien ? Quelques douleurs aux épaules ou au dos… Oui, vous en avez plein le dos…

Ce qui s’avère être au départ, un geste empli de Générosité, d’Altruisme et de Compassion, se retourne contre vous… Je vois dans vos yeux l’incompréhension…

Oui, nous faire croire qu’il faut aller écoper la souffrance d’autrui, vider l’égrégore en portant sur nos épaules une souffrance qui n’est pas nôtre, est encore une fourberie de notre mental, et celle-ci est très très subtile !!!
Aider autrui c’est d’abord s’aider Soi, puis tendre la main et attendre que l’autre veuille la saisir…

Comme je le partageais il y a quelques jours avec mes abonnés, le moyen le plus juste et le plus efficient pour sortir de l’effet d’un égrégore est… d’en créer un autre, afin de porter notre attention et notre énergie sur ce que nous désirons et non pas sur ce que nous ne voulons plus…

Alors pourquoi ne pas nous focaliser sur le Remplissage de l’Égrégore du Bonheur, en savourant chaque moment présent de nos Vies…

Apprendre à garder sa place et Rayonner le Bien-Être…

Nous venons de le voir, prendre ce qui n’est pas nôtre, ne fait qu’augmenter et réalimenter ce que nous pensions libérer. Alors Restons sur notre Chemin et occupons nous, sans aucune Culpabilité, de NOS Priorités Actuelles :

ACCEPTER pleinement qui nous Sommes ICI et MAINTENANT.
NOUS REMPLIR de la Confiance que nous sommes sur le Bon Bateau, qu’il ne recule pas, mais avance dans la Juste Direction.
NOUS DETACHER de la Destination Finale, pour profiter pleinement du Voyage.
FAIRE RAYONNER en Nous, et autour de Nous, SANS CONDITION, la Joie intense de Vivre un moment Unique qui nous libérera TOUS du poids de nos souffrances.

Et je suis certain qu’en faisant profondément Vôtres ces notions, vous redécouvrirez, avec Moi, le Bonheur qu’est cette Magnifique Croisière vers « l’inconnu » que nous faisons Ensemble, sur notre beau Bateau… la TERRE…

Merci pour TOUT… Je vous Aime…

Pensée Écrite et Publiée par Olivier Galizot  http://www.numerologie-karmique.fr

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer l’auteur, la source et le site : UNIVERSITÉ NOMADE DE LA.V.S.D.LE.I. https://colibrijoyeux.wordpress.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s